COMMUNIQUÉ DE PRESSE

le 11/11/2014

RELAXE POUR ÉRIC CHAPEL !

La paranoïa est sans doute le sentiment le plus répandu chez les cannabiculteurs. Après la saison de croissance où la peur du gendarme se mêle à celle de la dénonciation du voisinage, vient celle de la floraison avec la récurrente visite de maraudeurs, quand ça n’est pas celle de voyous armés.

Entre voleurs et tribunaux : l’étau de la prohibition

Peu d’opportunité se présente alors aux jardiniers en herbe. Se taire et renoncer à cultiver – leur spot étant désormais connu – ou bien jouer de leur bonne foi et ne pas renoncer à leurs droits en décidant de porter plainte pour ce qui relève du vol pur et simple.

C’est ce que notre ami Éric Chapel a décidé de faire après s’être fait cambrioler et dérober tout ou parti de sa plantation par des voleurs d’abord, par la maréchaussée ensuite, après son dépôt de plainte.

Double… voire triple peine, avec le verdict surréaliste du Tribunal d’Angers où il était jugé hier. 3 ans fermes pour l’ancien gérant du premier growshop français, Chanvre & Cie à Montreuil et initiateur de nombreux salons du chanvre dans les années 90 aux côté du CIRC.

Rappelons qu’Éric a un usage thérapeutique du cannabis. Il lui permet en effet de soigner son addiction à l’alcool.

Une pétition appelant à sa relaxe est disponible en ligne : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Madame_ou_Monsieur_le_Juge_de_la_Cour_dAppel_de_Rennes_La_RELAXE_pour_Eric_CHAPEL/?ltEBwib&pv=0

La Fédération des CIRCs appelle tous les défenseurs des libertés individuelles à apporter leur soutien.

En Europe comme aux Amériques, l’hypocrisie doit cesser et le bon sens prévaloir.

PAS DE VICTIME, PAS DE CRIME ! JUSTICE POUR ÉRIC !

 

Fédération des CIRCs




CIRC Paris 2013 - le CIRC ne fait pas de prosélytisme. admin