COMMUNIQUÉ DE PRESSE

le 02/11/2014

Antiprohibition : le virage historique de la réduction des risques

 

En 1993, la société civile se mobilisait pour réclamer de la part des autorités sanitaires françaises, une véritable politique de réduction des risques auprès des usagers des drogues alors lourdement touchés par la diffusion des virus du VIH et de l'hépatite. Le collectif Limiter la casse était né. À cette demande, ces militants de l'autosupport ou de la lutte contre le sida, acteurs de la santé et personnalités ajoutaient la question de la prohibition des drogues. Ainsi s'amorçaient le début du mouvement antiprohibitionniste français.

Hélas, subventions et programmes de substitutions eurent rapidement raison de ses velléités réformistes. Pendant vingt ans, la réduction des risques allaient se contenter de répondre à l'urgence, renonçant à s'attaquer à la source de tous les problèmes que ses acteurs rencontraient. Chacun se rend compte à présent que les limites sont atteintes et que la situation n'est plus tenable.

Ce fut l'objet de toutes les discussions et de tous les débats qui se tinrent lors des 5èmes journées nationales de la réduction des risques organisées à Paris par l'AFR (association française pour la réduction des risques chez les usagers des drogues) les 13, 14 et 15 octobre. Non seulement la prohibition est un échec cinglant, mais cette guerre déclarée contre LA drogue l'est avant tout à l'encontre des usagers les plus fragiles et les minorités ethniques. Une politique clairement raciste.

Un virage historique vient donc de s’opérer chez les acteurs de la réduction des risques. Une nouvelle mobilisation de la société civile appelée par l'AFR, et ce afin de proposer une réforme de la politique des drogues. Un long travail de pédagogie auprès des Français(es) et des élu(e)s, comme le soulignait sa présidente, Marie Debrus.

Le CIRC désormais adhérent de l'AFR, s'associe pleinement à cette démarche. Un bol d'air pour des cannactivistes isolé(e)s depuis de trop longues années.

 

Fédération des CIRCs




CIRC Paris 2013 - le CIRC ne fait pas de prosélytisme. admin