Cannabis social club : une solution raisonnable

le 01/06/2007

A cause de la prohibition du cannabis et de ses nombreux effets pervers, des millions de fumeurs et leur entourage sont sans cesse exposés à des risques pour leur santé et leur sécurité. Elle rend impossible toute politique de contrôle et de prévention des usages problématiques (abus, usager trop jeune, trop fragile…).
Il existe pourtant un système de production et de distribution du cannabis susceptible d'engendrer à la fois moins de problèmes et de dépenses publiques. Un système qui permettrait à ceux qui le souhaitent de profiter du cannabis de façon responsable et à tous un contrôle de la production jusqu'à la consommation.

Les Cannabis Social Clubs sont des associations à but non lucratifs regroupant des adultes citoyens qui organisent, en circuit fermé, la production d'une quantité limitée de cannabis destinée à un usage personnel. Les membres d'un CSC ne peuvent ni ne doivent vendre leur cannabis à une tierce personne ni en faire profiter des personnes mineures.
Les CSC peuvent prendre des formes diverses en fonction de la marge de manœuvre dont disposent les gouvernements par rapport aux accords internationaux de lutte contre la drogue. D'après la Convention Européenne des Droits de l'Homme, les citoyens européens peuvent se regrouper en association pour défendre leurs intérêts, sans entraves des autorités tant que leur activité ne trouble ni l'ordre ni la santé publiques.
Au sein du CSC, la culture du cannabis peut exister dans un cadre respectant les règlements sanitaires et sociaux. Ceci permettre en outre de freiner l'usage de différents produits toxiques et éviterait le détournement d'électricité.
La distribution du cannabis pourrait avoir lieu au travers de règlements prévenants les usages problématiques.
Le Cannabis Social Club offre une occasion de voir la part de la grande criminalité dans le marché du cannabis diminuer, et évite les problèmes de coupe avec des substances dangereuses comme le verre.
A l'heure actuelle, des CSC sont d'ores et déjà en activité aux Etats-Unis, au Canada, en Espagne et en Suisse. Dans d'autres pays, des initiatives sont lancées pour concrétiser cette idée.
Si vous souhaitez faire connaître le Cannabis Social Club dans votre région, veuillez consulter le site www.encod.org où vous pouvez signer la pétition de soutient à cette initiative.
La guerre à la drogue doit cesser. Aidez nous à déclarer la paix. Soutenez Encod.

 

Plus d'info et pétition sur www.encod.org

 

Téléchargez aussi le doc du CIRC Paris "CSC.doc"




CIRC Paris 2013 - le CIRC ne fait pas de prosélytisme. admin